coup de coeur
03 Décembre 2018

Get The Blessing

Bristopia

par Julien Giet

Nouvel album du quartet britannique emmené par le batteur Clive Deamer et le bassiste Jim Barr (qui forment ensemble la section rythmique de Portishead), Bristopia dépeint un jazz dit « anticonformiste » coloré et organique. Psychédélique dans son délire, groovy dans son approche, il résulte en un condensé empli de mélodies aux rythmes endiablés et hypnotisants. Les 11 pistes constituant Bristopia consistent essentiellement en boucles répétées laissant le champ libre aux excursions aventureuses des instrumentistes. Tout au long de l'écoute, différentes ambiances s'installent ; inspiration math rock dans la batterie de «  Bristopia  » , percussions africaines sur «  The Second Third  » , ambiance plus intimiste sur «  Not With Stand  » , expérimentations sonores sur «  The Grand Scheme  » ou sur la comique «  Cellophant  », trip aérien sur «  Cococloud  » …. Miraculeusement, aucune piste ne ressemble à une autre piste rendant l'ensemble des plus plaisant à parcourir. Jamais un musicien ne tente l'exode via un excès de virtuosité exacerbé et heureusement ; cela n'aurait d'effet que de nous extraire de la transe recherchée. Le travail sur les textures sonores est d'ailleurs remarquable ; les élans de capharnaüm bruitiste tonnent telles des déflagrations de sons.

Get the Blessing signe avec Bristopia un album accessible, agréable à découvrir, mais pas dénué de richesses. L'écoute de cet album n'est pas sans évoquer de loin quelques compositions de l'Américain Jerry Martin destinées au jeu vidéo Simcity 4. Bristopia en ferait d'ailleurs une excellente bande originale.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir