:|
07 Octobre 2018

Kingcrow

The Persistence

par Chrysostome Ricaud

Kingcrow est un groupe qui s’adonne au métal progressif depuis 2001, date de leur première apparition discographique officielle. The Persistence est leur septième album studio, et de la persistance on peut dire qu’ils en ont ! En effet, ces Italiens continuent à tracer leur chemin en pratiquant un métal progressif aux sonorités typiques des années 2000 sans se décourager de l’absence de notoriété. Si vous cherchez de l’originalité ou de la modernité autant passer tout de suite votre chemin. Ceci étant dit, les Transalpins utilisent ingénieusement les formules qui ont déjà fait leurs preuves et régaleront les amateurs du genre. Les musiciens ne figurent pas parmi les plus techniques des formations de métal progressif, mais ils savent écrire de très bonnes mélodies. De plus, chaque morceau possède un break instrumental rempli d’idées cool qui fait qu’on a envie de les réentendre. Ces qualités font de The Persistence un disque auquel on accroche aussitôt et qu’on a vite fait de mettre en boucle pour son côté immédiatement plaisant. Le niveau est constant titre après titre, c’est-à-dire que tout est bien, agréable, cependant aucune piste ne sort du lot individuellement. Aucune si ce n’est celle, vers la fin de l’album, où apparaît une voix familière, celle de Daniel Gildenlöw. Le leader de Pain of Salvation remplit «  Night’s descending » de sa présence vocale intense. On constate alors ce qui sépare Kingcrow des ténors du genre.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir