:)
12 Décembre 2017

Onefoot

Mektonized

par Raphaël Dugué
dans

Mektonized est le premier album du groupe Onefoot formé par trois jeunes musiciens virtuoses marseillais : Yessaï Karapetian (claviers et piano), Marc Karapetian (basse) et Matthieu Font (batterie).

Une écoute superficielle des premières minutes disque pourrait donner l’impression que les Français appartiennent au monde des musiques électroniques avec une prédominance de synthétiseurs modernes et vintage (notons la présence du Sega SID Mekto-System un appareil qui génère des sons 8 bits construit par le batteur à partir de consoles Commodore 64 et Master System). Influencé par des formations comme Daft Punk ou Justice et la scène dubstep, Onefoot possède néanmoins une solide formation jazz que l’on retrouve au long de l’album, à la fois par certaines touches subtiles (les rythmiques syncopées de Matthieu Font) mais aussi au premier plan, notamment quand Yessaï Karapetian troque ses synthés pour un piano virevoltant (« Mektonized »). Si cet assemblage post-moderne d’influences évoque la démarche d’un groupe comme Pryapisme (dont la Chromateam est fan depuis quelques années déjà), Onefoot dépasse le simple collage iconoclaste grâce à une attention particulière portée sur les mélodies. Enfin, Mekltonized est aussi transcendé par la tradition arménienne, les trois membres s’étant rencontrés dans un orchestre dédié à ces musiques. On en retrouve la trace par la présence du pogh (flûte arménienne) sur certains morceaux (« Fallen Angel ») mais aussi de façon plus discrète au travers du disque, avec l’utilisation dans l’écriture de la modalité arménienne.

La réunion de tous ces éléments pourrait laisser penser que la musique de Onefoot manque de cohérence; il n’en est rien. Le trio parvient à garder une homogénéité qui rend le disque tout à fait fluide. L’album évoque la poésie d’un monde rétro-futuriste à la fois inquiétant et fascinant, son côté accrocheur et immédiat dévoile de nombreuses subtilité au fil des écoutes. Un peu à la manière du projet Mehliana, Onefoot parvient à dépasser brillamment la somme de ses influences pour offrir une expérience sonore tout à fait personnelle et pertinente, une réussite de plus dans la scène jazz française.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir