:)
10 Avril 2017

F.A.T

Animal

par Aleksandr Lézy

Comme l’Animal de F.A.T est court sur pattes, on a pu l’écouter de nombreuses fois, l’expression « ce n’est pas la taille qui compte » prenant alors tout son sens. Il n’est pas si gras qu’il le laisse entendre, mais pourrait bien devenir grand. Ce trio, partie majoritaire du groupe Eliogabal, comprend Thomas Coquelet, bassiste pour Chaman Chômeur également, Paul Ménard à la guitare et Pierre Pasquis à la batterie. L’idée maîtresse est que chaque membre compose un album, une sorte d’aventure autour de la composition personnelle rendue plurielle par la manière de la jouer. Coquelet est l’auteur du premier volet. Son rock expérimental a les épaules solides pour délivrer des riffs simples mais efficaces, tournés vers la dissonance ordonnée et la métrique calculée. Les structures sont à l’avenant, créant la surprise à chaque tournant. On passe allégrement de la fureur à la douceur et vice versa. L’atmosphère de ces vingt profondes minutes acides de musique instrumentale laisse un goût d’encore et aurait méritée quelques minutes supplémentaires, pour nourrir l’animal qui sommeille en chaque auditeur. Ce premier volet annonce cependant de bien belles choses à venir, avec encore plus de gras, espérons-le.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir